60 fonctionnaires de police supplémentaires pour la Métropole de Rouen dès le 1er semestre 2022

COMMUNIQUÉ DE PRESSE DES DÉPUTÉS DAMIEN ADAM, SIRA SYLLA ET ANNIE VIDAL

Très attachés à renforcer la sécurité de tous dans notre pays, nous avons fait de cette priorité des Français le cœur de notre action politique depuis 2017. Nous sommes très heureux d’annoncer que cette priorité a des impacts très concrets pour notre territoire avec le renfort de 60 fonctionnaires de police dès 2022 sur la circonscription de sécurité publique de Rouen-Elbeuf.

Depuis 2017, nous attachons une attention particulière au sujet de la sécurité. Parmi nos priorités figurent notamment le renouvellement de plus de 50 % de la flotte de véhicules (soit 30 000 voitures), l’équipement de nos forces de l’ordre en tablettes et smartphones Néo pour gagner en efficacité pendant les interventions, la modernisation de l’équipement des policiers et le recrutement de 10 000 policiers et gendarmes supplémentaires sur le quinquennat, dont 8 500 sont déjà affectés. Les 1 500 effectifs restants le seront en 2022. Le tout est financé par une augmentation sans précédent du budget de la sécurité de 11,7 milliards d’euros en 5 ans.

Tandis que nos oppositions, de gauche et de droite, font preuve d’une franche hypocrisie en nous critiquant au niveau local sans soutenir nos réformes ou l’augmentation des budgets au niveau national, nous agissons concrètement et efficacement pour lutter contre toutes les formes d’insécurité partout en France et particulièrement dans notre territoire. Après une analyse des besoins réalisée par la préfecture de la Seine-Maritime, le ministre de l’intérieur Gérald DARMANIN vient de nous annoncer l’affectation de 60 policiers supplémentaires à la circonscription de sécurité publique de Rouen-Elbeuf qui regroupe 33 communes de la Métropole de Rouen soit environ 435 000 habitants au 1er semestre 2022. Ces créations, nettes d’éventuels départs (retraite, mutation, etc …,  viennent en plus des effectifs actuels et s’ajoutent aux 48 effectifs supplémentaires annoncés sur la circonscription du Havre il y a quelques mois. Avec cette annonce, notre ministre de l’intérieur vient ainsi concrétiser l’annonce de moyens humains qu’il avait esquissé il y a quelques mois pour la métropole de Rouen. 
En parallèle de ces moyens supplémentaires de l’État, il est important que les collectivités se mobilisent sur le sujet de la sécurité au titre de leur compétence liée à la tranquillité publique, notamment avec l’augmentation du nombre de policiers municipaux et le développement de la vidéoprotection qui est de leur ressort. L’État peut les y aider en participant au financement de ces équipements dans le cadre d’un contrat de sécurité intégré (CSI) qui peut être formalisé entre État et collectivités et dont nous espérons qu’il puisse aboutir rapidement. Nous en serons des promoteurs et des facilitateurs auprès des élus de nos circonscriptions respectives.

DAMIEN ADAM, SIRA SYLLA ET ANNIE VIDAL
Députés de la Seine-Maritime

Lire d'autres articles

Begin typing your search term above and press enter to search. Press ESC to cancel.

Retour en haut