Journée internationale des droits des femmes : 5 ans d’action pour l’égalité

A l’occasion de la journée internationale des droits des femmes, dressons le bilan de 5 années d’actions déterminées et décisives pour les droits des femmes et pour l’égalité dans tous les domaines.

Le 25 novembre 2017, le Président de la République déclarait l’Égalité entre les femmes et les hommes grande cause du quinquennat. 

Mieux protéger les victimes de violences conjugales

Depuis cinq ans, nous nous sommes très fortement mobilisés pour mieux protéger, mieux prévenir et mieux accompagner toutes les femmes victimes de violences. 90% des actions ont déjà été engagées suite au Grenelle des violences conjugales.

➜ La création de milliers de places d’hébergement pour les victimes, pour atteindre les 9 000 places en 2022 ;

➜ L’accessibilité du 3919, 24h/24 et 7j/7 et la possibilité de signaler les violences par sms via le 114, en ligne sur la plateforme arretonslesviolences.gouv.fr ;

➜ La suspension du droit de visite et d’hébergement des enfants mineurs pour les parents violents ;

➜ La formation des policiers et des gendarmes aux violences conjugales ;

➜ L’ouverture de centres de prise en charge des auteurs de violences partout dans l’Hexagone et en Outre-mer ;

➜ Mais aussi, le déploiement des téléphones grave danger, la mise à disposition de bracelets anti-rapprochement dans les juridictions, la levée du secret médical en cas de danger immédiat et l’aggravation des peines en cas de harcèlement moral au sein du couple.

Des mesures phares pour une société plus égalitaire

Si ces mesures sont essentielles, l’égalité femmes-hommes ne se résume évidemment pas à la lutte contre les violences conjugales. Nous nous sommes fortement mobilisés sur le sujet des inégalités professionnelles, dans le champ de l’éducation, pour renforcer la protection des familles mono-parentales. Notre mobilisation a également été forte pour assurer les droits sexuels et reproductifs des femmes. Ainsi, en 5 ans nous avons notamment : 

➜ Adopté la PMA pour toutes, grand pas pour l’égalité entre toutes les femmes et promesse tenue !

Allongé de 2 semaines le délai d’accès à l’IVG : c’est une avancée qui était essentielle pour lutter contre les inégalités géographiques et sociales.

Allongé de 14 à 28 jours le congé paternité, avec une partie obligatoire : c’est à la fois un droit obtenu pour les pères mais aussi pour l’égalité dans la répartition des tâches et pour le bien-être des enfants.

Mis en place des quotas de 40% des femmes dans les postes de direction (d’ici 2030), mais aussi dans les jurys pour favoriser l’entrepreneuriat féminin et l’égalité économique. 

Lutté contre les violences économiques dans le couple, un conjoint ne peut désormais plus toucher un salaire à la place de sa compagne.

Créé une nouvelle infraction d’outrage sexiste et allongé le délai de prescription de 20 à 30 ans pour les crimes sexuels sur mineurs

Instauré un seuil de non-consentement des mineurs de moins de 15 ans.

Rendu gratuite la contraception jusqu’à 25 ans et investi dans une stratégie nationale de lutte contre l’endométriose. 

Parce que l’égalité entre les femmes et les hommes est aussi une question de représentativité, le groupe LaREM est aussi le premier groupe majoritaire à être paritaire : 49% des députées sont des femmes.

Lire d'autres articles

Begin typing your search term above and press enter to search. Press ESC to cancel.

Retour en haut