Journée nationale de lutte contre le harcèlement scolaire : les nouvelles annonces du président de la République

À l’occasion de la Journée nationale de lutte contre le harcèlement scolaire, le président de la République s’est exprimé ce matin dans une vidéo pour rappeler la mobilisation totale de notre majorité sur ce sujet et annoncer 5 nouvelles mesures afin de continuer à encourager les jeunes à en parler et pour les aider à le faire.

➜ Contre l’isolation et la peur, nous facilitons le signalement par une application complétant le numéro gratuit 3018 qui lutte contre le cyberharcèlement. Dès février 2022, les victimes et les témoins de harcèlement pourront signaler toute situation de harcèlement par des captures d’écran. 

➜ Pour accueillir la parole des jeunes victimes de harcèlement, nous allons renforcer l’accueil dans les maisons des adolescents, les points d’accueil écoute jeunes, et tous les lieux physiques où sont reçus les jeunes partout sur le territoire. 

➜ Face au danger du numérique, nous changerons la loi pour améliorer le contrôle parental. Comme annoncé il y a deux ans, le contrôle parental sera installé par défaut sur tous les smartphones, ordinateurs et tablettes utilisés par les enfants. 

➜ Nous lançons une expérimentation de certification à la sensibilisation au numérique pour les 6ème dès 2022 avant une généralisation à la rentrée suivante.

➜ Afin de responsabiliser les plateformes et les réseaux sociaux, nous lançons un combat international. Jeudi dernier, au Forum pour la paix de Paris, nous nous sommes associés à l’UNICEF pour faire reconnaître politiquement et juridiquement les droits de l’enfant en ligne. Cela permettra d’éduquer les enfants, les parents et les éducateurs à la prévention des risques auxquels les mineurs sont exposés sur internet. 

Notre action depuis 2017 

Depuis 2017, l’Éducation nationale a fait de la lutte contre le harcèlement et le cyber-harcèlement une priorité de son action et a déployé, depuis 2017, un ensemble de mesures pour faire reculer le harcèlement à l’école :

  • Le nouveau programme pHARe, un programme global de prévention du harcèlement.
  • L’interdiction du téléphone portable au collège à la rentrée 2017.
  • Deux numéros nationaux d’écoute gratuits : le 3020 contre le harcèlement et le 3018 contre le cyber-harcèlement.
  • Un plan de formation et des ressources pour les personnels et les élèves.
  • Un réseau de référents académiques et d’experts.
  • Des ambassadeurs collégiens et lycéens contre le harcèlement et le cyber-harcèlement.
  • Le développement des prix « Non au harcèlement » avec la création d’un prix contre le cyber-harcèlement en 2017.
  • L’adoption de la loi pour une École de la confiance en juillet 2019 dont l’article 5 consacre le droit à une scolarité sans harcèlement.
  • Des mesures prises au sein des établissements et des initiatives nationales face au cyber-harcèlement.
  • La mise en place d’un volet climat scolaire dans l’évaluation des établissements.
  • Une coopération internationale renforcée, à l’initiative de la France pour partager les meilleures pratiques.

A l’occasion de la journée nationale de lutte contre le harcèlement scolaire, qui a lieu cette année le 18 novembre, rappelons l’importance de la mobilisation de tous pour lutter contre ce fléau.

Lire d'autres articles

Begin typing your search term above and press enter to search. Press ESC to cancel.

Retour en haut