Le revenu minimum pour les travailleurs précaires est prolongé jusqu’au mois de mai

L’aide exceptionnelle créée en novembre 2020 pour protéger les travailleurs précaires est prolongée de trois mois, soit jusqu’au mois de mai 2021. Plus de 400 000 personnes ont d’ores et déjà bénéficié de cette garantie de revenu minimum de 900 euros net par mois.

Annoncée en novembre 2020 pour une durée initiale de quatre mois, cette aide d’urgence permet à toutes celles et ceux qui ont travaillé au moins 138 jours en CDD ou en intérim (soit plus de 60 % du temps de travail annuel), au cours de l’année 2019, mais qui n’ont pas pu travailler suffisamment en 2020 pour recharger leurs droits à l’allocation-chômage du fait de la crise, de bénéficier d’une garantie de revenu minimum de 900 euros net par mois. 

Cette aide initialement prévue pour couvrir les mois de novembre, décembre, janvier et février est prolongée pour les mois de mars, avril et mai 2021.

Plus de 400 000 personnes en ont déjà bénéficié pour les mois de novembre et décembre, parmi lesquelles 165 000 jeunes de moins de 30 ans. 

Comment ça marche ?

Cette aide exceptionnelle est versée automatiquement par Pôle emploi aux demandeurs d’emploi qui remplissent les critères rappelés ci-dessus. Les versements sont effectués en fin de mois. Le dernier versement, au titre du mois de mai, aura donc lieu en juin 2021.

Pôle emploi a également adressé un courrier à plus de 100 000 bénéficiaires potentiels qui doivent encore fournir des documents complémentaires pour pouvoir percevoir cette aide. La prévision initiale de 450 000 travailleurs précaires pouvant en bénéficier sera donc atteinte, voire dépassée.

Lire d'autres articles

Begin typing your search term above and press enter to search. Press ESC to cancel.

Retour en haut