L’Etat accorde 300 000 euros pour soutenir le commerce rouennais

Comme il l’avait annoncé il y a plusieurs semaines, le Gouvernement a débloqué 5,49 millions d’euros (au lieu de 3 millions d’euros prévus à l’origine) pour accompagner les centre-ville impactés par le mouvement des « Gilets jaunes ». Aujourd’hui, le Premier ministre a ainsi dévoilé la liste des 34 villes retenus dans le cadre de cet accompagnement.

Rouen en fait partie et je m’en réjouis, tant j’ai alerté le Gouvernement sur les effets délétères des manifestations successives sur l’activité économique du centre-ville et sur sa vie touristique. Depuis novembre, tous les samedis, nous avons ainsi vu des commerces fermés, barricadés, parfois murés. Le 20 mars dernier, j’avais d’ailleurs alerté Bruno Le Maire, Ministre de l’Economie et des Finances, dans le cadre d’une audition menée par la commission des Affaires économiques de l’Assemblée nationale, sur la grande difficulté qu’éprouve nos commerçants à maintenir leur activité. La semaine passée, lors de la Grande braderie de Rouen, je rencontrais encore des commerçants rouennais qui m’expliquaient que l’impact sur leur chiffre d’affaires était considérable et que la situation n’était pas encore revenue à la normale, malgré l’interdiction de manifester dans l’hypercentre.

C’est pourquoi, en plus des mesures prises dès le mois de décembre par le Gouvernement et la majorité (étalement du règlement des dettes fiscales, report des échéances sociales et fiscales, accompagnement dans les demandes de chômage partiel…), la Ville de Rouen se voit donc accorder la somme de 300 000 euros (la somme maximale accordée dans le cadre de l’appel à projets lancé par l’Etat) pour aider à la revitalisation de son commerce de centre-ville via la mise en place d’actions ciblées.

Par ailleurs, je continuerai à veiller au soutien des commerçants puisque j’ai été nommé membre de la mission d’information commune sur les coûts des blocages, violences et dégradations commis en marge du mouvement des « gilets jaunes » lancée la semaine dernière par l’Assemblée nationale. Un déplacement devrait avoir lieu à Rouen pour rencontrer les élus, les associations de commerçants et les chambres consulaires afin de poursuivre le travail d’accompagnement et mieux orienter le soutien mis en place par le Gouvernement.

Damien Adam
Député de Seine-Maritime

Lire d'autres articles

Begin typing your search term above and press enter to search. Press ESC to cancel.

Retour en haut