Lubrizol : suite des auditions et venue du Président de la République

Hier, la mission d’information sur Lubrizol de l’Assemblée nationale a auditionné le préfet de Seine-Maritime, Pierre-André Durand. A travers les questions des parlementaires, nous sommes revenus sur la nécessité d’améliorer l’information et la communication des habitants ainsi que la culture du risque sur notre territoire. Il n’est pas possible de fonctionner au XXIè siècle avec des outils, les sirènes, qui ont été pensés il y a près d’un siècle et dont on ne mesure plus vraiment ce qu’ils veulent dire.

Le Président de la République Emmanuel Macron avait promis de se déplacer à Rouen pour venir rencontrer les habitants et les élus locaux. Un mois après l’incendie, l’engagement a été tenu. Emmanuel Macron a passé plus de trois heures à Rouen. Comme il l’a dit, son rôle n’est pas de se substituer aux ministres en venant trop vite mais plutôt de venir pour faire le point avec la population et échanger avec celle-ci sur la manière dont elle a vécu cet incendie hors norme.

Une temps d’échange a d’abord eu lieu avec le Maire de Rouen Yvon Robert, avant une déambulation dans la ville. Le Président en a profité pour saluer la gestion de la crise par les services de l’Etat et notamment l’action déterminante des sapeurs pompiers qui ont évité un drame encore plus grave. Il a également confirmé que les premières indemnisations seront versées aux agriculteurs et aux commerçants impactés dès le 18 novembre.

Le Président a indiqué qu’il souhaitait agir pour redorer l’image de notre ville en organisant en 2020 un événement d’envergure internationale qui mettra Rouen sur le devant de la scène. Il a évoqué un sommet, pour montrer combien la ville est belle, et redonner de la fierté à toutes les Rouennaises et tous les Rouennais.

Lors de la déambulation dans Rouen dans laquelle je l’accompagnais, il a pu prendre le pouls de la population, des questions qu’elle se posait, notamment sur le suivi de santé à long terme, sur les fibrociments d’amiante ou encore sur les raisons pour lesquelles les sirènes n’ont été déclenchées qu’autour de 8h et uniquement dans le quartier Ouest de Rouen. Les échanges ont été nourris, débordant parfois sur d’autres sujets d’actualité ou d’inquiétude de la population mais toujours dans le respect y compris avec des opposants politiques. Le Président a pris à chaque fois le temps de répondre aux habitants avec humilité et empathie y compris en allant vers les personnes qui l’interpellaient fortement.

Damien ADAM
Député Seine-Maritime

Lire d'autres articles

Begin typing your search term above and press enter to search. Press ESC to cancel.

Retour en haut