Mise en place d’une taxe carbone aux frontières de l’Union européenne : une victoire majeure pour le Climat

C’est une première mondiale et une grande victoire politique. Le Parlement européen a adopté, hier à Bruxelles, la taxe carbone aux frontières de l’Europe. 

Cette mesure, portée depuis plus de 15 ans par la France est une victoire majeure pour le Climat qui illustre le changement profond de l’Europe de l’intérieur : elle n’est plus un espace ouvert à la mondialisation mais, au contraire, un espace qui se fait respecter et qui construit sa souveraineté.

Concrètement, la taxe carbone permettra d’appliquer un prix du carbone aux importations de certains biens en provenance de l’extérieur de l’Union européenne, afin de préserver les industries d’Europe qui doivent, elles, respecter des règles strictes en la matière et limiter les délocalisations.

L’Europe change ainsi les règles de la mondialisation en obligeant les entreprises européennes à transformer leurs modèles tout en les protégeant d’un dumping environnemental de la part de leurs concurrentes établies hors d’Europe. C’est donc également une mesure de justice fiscale pour nos entreprises européennes.

Le Parlement européen a également adopté un compromis qui prévoit la suppression graduelle entre 2027 et 2032 des quotas d’émissions gratuits alloués aux entreprises, à mesure que la taxe carbone aux frontières de l’UE entrera en vigueur.

Lire d'autres articles

Begin typing your search term above and press enter to search. Press ESC to cancel.

Retour en haut