Pour faire face à la hausse des prix de l’énergie, nous lançons un chèque énergie exceptionnel de 100 euros pour les foyers les plus modestes

En avril dernier, 113 585 ménages de Seine-Maritime ont reçu un chèque énergie d’un montant moyen de 150 €. Cela représente 17 millions d’euros d’aide pour les habitants les plus modestes du département. Ce chèque annuel que nous avons mis en place depuis 2018 permet aux personnes les plus modestes de payer leurs factures de gaz et d’électricité et bénéficie à 5,8 millions de foyers sur le territoire. 

Hier, le gouvernement a annoncé la mise en place d’une aide sociale exceptionnelle de 100 euros pour tous les ménages qui ont bénéficié cette année du chèque énergie. Ce chèque permettra de faire face à la hausse des prix de l’énergie que nous subissons actuellement et qui impacte particulièrement les ménages les plus précaires et qui n’ont pas d’alternative.

Un chèque exceptionnel de 100 euros

Les foyers qui ont bénéficié cette année du chèque énergie recevront courant décembre un autre chèque de 100 euros par courrier quel que soit leur mode de chauffage (électricité, fioul, gaz). Il n’y aura aucune nouvelle démarche à faire, cette aide sera versée automatiquement. 

Du fait de l’inflation, les prix du gaz et de l’électricité ont augmenté en France et cela impactera certainement le pouvoir d’achat des Français, qui a jusqu’ici été épargné grâce aux dispositifs d’aides pendant la crise du Covid. 

Les prix du gaz ont été particulièrement touchés par l’inflation ces dernières semaines, d’abord en juillet + 10 %, puis en août avec + 5 % et enfin, au 1er septembre, la facture a de nouveau flambé de + 8,7 %. 

Lundi, le ministre de l’Économie Bruno Le Maire a jugé le chèque énergie juste et efficace pour freiner l’impact de cette flambée des prix énergétiques, préférable à des mesures fiscales plus complexes à mettre en place. 

Comment bénéficier de cette aide ? 

Pour bénéficier de cette aide, le revenu fiscal de référence par unité de consommation (UC) doit être inférieur à 10 800 euros en 2021. Dans un ménage, une personne seule constitue 1 UC, une deuxième personne 0,5 UC et chaque personne supplémentaire représente 0,3 UC. 

Vous pouvez vérifier l’éligibilité de votre foyer sur le simulateur : https://chequeenergie.gouv.fr/

Faciliter la transition énergétique 

Ce chèque peut évidemment servir à payer les factures d’énergie, mais il peut également permettre de financer des travaux de rénovation énergétique, en complément d’autres aides du gouvernement. 

Le gouvernement a d’ailleurs annoncé que 500 000 dossiers ont été déposés pour profiter de MaPrimeRenov’, le dispositif d’aide qui vise à résorber les passoires thermiques. Le ministère de la Transition écologique a précisé que les deux tiers des bénéficiaires sont des ménages modestes. 

Pour maintenir le rythme de rénovation énergétique, 2 milliards d’euros supplémentaires vont d’ailleurs être ajoutés à la loi finances pour 2022. 

Lire d'autres articles

Begin typing your search term above and press enter to search. Press ESC to cancel.

Retour en haut