Promesse tenue : prime d’activité, jusqu’à 90 euros de plus pour les travailleurs les plus modestes

C’est aujourd’hui, comme tous les 5 du mois, que la prime d’activité est versée aux Français. 5 millions de nos concitoyens (contre 3,8 millions de Français auparavant) ont le droit à cette prime qui a été fortement revalorisée au 1er janvier dernier suite au vote du projet de loi portant les mesures d’urgence économique et sociale annoncées par le Président de la République en décembre 2018.

Cette revalorisation de 90 euros pour les travailleurs les plus modestes était une promesse de campagne d’Emmanuel Macron. C’est désormais un engagement tenu, plus rapidement que ce qui était prévu pour répondre aux attentes des Français en matière de pouvoir d’achat et de valorisation du travail.

Progressive et calculée en prenant en compte tous les revenus du foyer fiscal, la prime revalorisée est ouverte aux salariés, indépendants et fonctionnaires percevant plus de 602 euros par net par mois, soit la moitié du SMIC, et jusqu’à 1 840 euros (pour une personne seule sans enfant).

Concrètement, aujourd’hui, tous les salariés célibataires sans enfant recevront 90€ de plus jusqu’à 1 560 € net de revenus tandis qu’une mère célibataire avec un enfant touchant jusqu’à 2 000€ net percevra également ces 90€ supplémentaires.

Aujourd’hui encore, deux bénéficiaires sur dix ne font pas cette demande de prime même si la CAF a enregistré pas moins de 30 000 nouvelles demandes par jour au cours du mois de janvier.


Pour en bénéficier, il faut en faire la demande auprès de votre Caisse d’allocations familiales et de fournir les revenus des trois derniers mois de votre foyer fiscal.

Un simulateur est disponible sur le site Internet de la CAF : https://wwwd.caf.fr/wps/portal/caffr/simulateurpa/  A l’issue de la simulation, vous pourrez effectuer votre demande en ligne.

La mise en place du prélèvement à la source de l’impôt sur le revenu devrait permettre prochainement à l’administration fiscale et aux services de la CAF de mieux identifier les bénéficiaires de la prime d’activité et ainsi d’en automatiser les demandes et versements.

Damien ADAM
Député de Seine-Maritime

Lire d'autres articles

Begin typing your search term above and press enter to search. Press ESC to cancel.

Retour en haut