Retraites des députés, un scandale ?

Vous l’avez sans doute déjà entendu : les députés bénéficieraient de tout un tas d’avantages qui leur permettrait de toucher une retraite dorée après leur mandat quand on ne parle pas de salaire à vie. Mais la réalité, qu’elle est-elle ?  

Depuis le 1er janvier 2018, le régime spécial de retraite des députés a été supprimé pour être aligné sur celui des fonctionnaires. Conséquence, alors qu’un député, atteignant l’âge de départ légal à la retraite (62 ans) et ayant cotisé au moins pendant deux mandats, pouvait prétendre à une pension de 2 106 euros nets par mois hier, il percevra désormais 1 330 euros nets. Et bien évidemment, il n’existe aucun salaire à vie pour les parlementaires !

Avec la réforme des retraites qui sera votée dans les prochains mois, nous irons encore plus loin : à partir de 2025, chaque français – quel que soit sa carrière ou son régime de retraite – cotisera de la même manière avec la même règle de calcul et 1 euro de cotisation qui aura la même valeur pour tout le monde.

C’est une mesure mise en place par la majorité présidentielle peu après son élection en juin 2017 dans la lignée du vote de la loi pour la confiance dans la vie publique qui a fixé d’autres mesures :

  • interdiction pour les parlementaires d’embaucher des membres de leur famille comme collaborateurs
  • mise en place d’une peine complémentaire d’inéligibilité en cas d’atteinte à la probité (soustraction et détournement de biens, faux administratifs, fraudes électorales, fraudes au financement des partis politiques, fraude fiscale aggravée, délit d’initié, escroquerie, etc.)
  • contrôle des frais de mandat et obligation de conserver les justificatifs de chaque dépense ; mise en place d’une véritable comptabilité et possibilité pour la déontologue de l’Assemblée nationale de réaliser des contrôles inopinés
  • interdiction aux parlementaires d’exercer des activités de représentation d’intérêts ou de conseil
  • suppression de la réserve parlementaire

Damien ADAM, député de Seine-Maritime

Lire d'autres articles

Begin typing your search term above and press enter to search. Press ESC to cancel.

Retour en haut