Publié le

Sécurité dans les transports : du nouveau sur la “Descente à la demande”

Publié le 21 octobre dernier, un décret est venu préciser les modalités de ce nouveau dispositif.

La descente à la demande offre la possibilité à toute personne qui voyage seule de solliciter le conducteur pour descendre entre deux arrêts de bus afin d’être rapprochée de sa destination.

Avec la volonté de renforcer la lutte contre le sentiment d’insécurité dans l’espace public, en particulier de la part des femmes, ce service a été voté par les députés en 2018 dans le cadre de la Loi d’Orientation des Mobilités (LOM). Il s’inscrit notamment dans la lutte contre les violences sexistes et sexuelles, pilier de la grande cause du quinquennat consacrée à l’égalité entre les femmes et les hommes souhaitée par le président de la République.

Expérimentation sur le réseau Astuce

Sur le territoire, la Métropole Rouen Normandie expérimente ce nouveau service sur la ligne Noctambus et la ligne T1 après minuit jusqu’au 31 décembre 2020.

Pour bénéficier de ce service, le voyageur, qui doit voyager seul, doit s’adresser directement au conducteur pour lui signaler son souhait de descendre au moins un arrêt avant la zone de descente concernée. Le conducteur évalue la faisabilité de la demande et, le cas échéant, invite le voyageur à descendre seul par la porte avant, les portes arrière restant fermées.

Selon les résultats de cette expérimentation, le service pourrait être étendu aux lignes Teor et Fast en soirée de 22h à la fin du service, à partir du 1er janvier 2021.

Lire d'autres articles

Begin typing your search term above and press enter to search. Press ESC to cancel.

Retour en haut