Tenir avec de nouvelles mesures pour voir, enfin, le bout du tunnel

La crise sanitaire que nous traversons dure depuis maintenant plus d’un an. Nous aurons été 4,5 millions à contracter cette maladie qui a endeuillé près de 100 000 familles à ce jour. Un an où nous avons résisté, tenu, appris à vivre avec le virus. Aujourd’hui, nous devons faire appel à la mobilisation de chacun pour le mois d’avril, où beaucoup se joue. Après un confinement dur, puis un confinement adapté à l’automne, nous avons opté pour une réponse qui visait à freiner l’épidémie sans nous confiner.

3 principes ont toujours guidé nos actions

➜ La sécurité : protéger et permettre à chacun d’être soigné dans les meilleurs conditions
➜ L’équilibre : prendre en compte les conséquences des restrictions sur nos enfants, la société, l’économie
➜ La responsabilité : préférer aux contraintes pour tous le civisme de chacun pour avoir les bons comportements face au virus.

Ces dernières semaines toutefois, nous sommes entrés dans une course de vitesse. Avec le déploiement de la vaccination d’un côté et la propagation dans toute l’Europe d’une nouvelle forme du virus de l’autre ; il est plus contagieux et plus meurtrier (44% des personnes en réanimation ont moins de 65 ans).

Fixer un nouveau cap et un effort supplémentaire.

Une mobilisation du personnel soignant qui va s’amplifier dans les hôpitaux

➜ Nous augmentons nos capacités en réanimation (passage de 5000 avant Covid puis 7000 et jusqu’à 10 000 lits)  et faire appel à un renfort supplémentaire pour l’hôpital : étudiants, retraités, réserve volontaire…

Freiner l’épidémie

À partir du 3  avril et pour 4 semaines, les mesures de freinage déjà en vigueur dans 19 départements, dont la Seine-Maritime, seront étendues à tout le territoire métropolitain :

➜ Couvre-feu à 19 heures partout en France métropolitaine
➜ Télétravail systématique 4 jours par semaine minimum
➜ Fermeture de certains commerces
➜ Pas de déplacements inter-régionaux après le 5 avril sauf motif impérieux
➜ Pas de déplacement en journée au-delà de 10 kilomètres du domicile sauf motif impérieux
➜ Interdiction des rassemblements de plus de 6 personnes

Adapter le calendrier scolaire

Pour freiner le virus tout en préservant l’éducation et l’avenir des enfants, le calendrier scolaire est adapté ces prochaines semaines :

➜ 5 avril
1 semaine de cours à la maison pour les écoles, collèges et lycées

➜ 12 avril
2 semaines de vacances scolaire harmonisées pour les 3 zones

➜ 26 avril
Rentrée pour tous, physiquement pour les maternelles et primaires, à distance pour les collèges et lycées – 

➜ 3 mai
Retour en classe pour les collèges et les lycées

Une accélération de la la stratégie vaccinale :  

La campagne de vaccination va s’intensifier dans les prochaines semaines :

À partir du 16 avril, ouverture de la vaccination à tous les plus de 60 ans
À partir du 5 mai, ouverture de la vaccination à tous les plus de 50 ans
À partir de mi-juin, ouverture de la vaccination à tous les plus de 18 ans

Pour trouver un centre de vaccination près de chez vous ➜ https://www.gouvernement.fr/info-coronavirus/vaccins

Voir aussi

Livraisons de vaccins en France, où en est-on ? http://damienadam.fr/livraisons-de-vaccins-en-france-ou-en-est-on/

Cette stratégie vaccinale permet de préciser un agenda pour la réouverture de certains lieux. Entre la mi-mai et le début de l’été sera construit un calendrier de réouverture progressive pour la culture, le sport, le loisir, l’événementiel, les cafés et les restaurants qui sera présenté par le gouvernement devant le parlement.

Lire d'autres articles

Begin typing your search term above and press enter to search. Press ESC to cancel.

Retour en haut