Un nouveau plan pour inscrire définitivement le vélo dans le quotidien de tous les Français.

En 2018, le Gouvernement lançait le plan national Vélo et mobilités actives, dans le cadre de la loi d’orientation des mobilités (LOM), qui transforme en profondeur la politique des mobilités afin de rendre les transports du quotidien à la fois plus pratiques, moins coûteux et plus durables. 4 ans après, le vélo est devenu un transport clé pour une grande partie des Français. 

Cette semaine, la Première ministre Elisabeth Borne a annoncé le renforcement de ce plan. Pour l’accompagner, un comité interministériel du vélo et des mobilités actives est mis en place et réunira l’ensemble des ministres concernés. Il présentera l’ensemble des mesures du plan vélo et mobilités actives à l’automne puis se réunira tous les 6 mois pour suivre l’avancée.

Les priorités 2022-2027

Un nouveau fonds pour 2023
Il sera doté de 250 millions d’euros pour l’année 2023. 200 millions d’euros seront dédiés aux infrastructures et 50 millions d’euros pour le stationnement, essentiel pour la sécurité des équipements.Reconduction des aides à l’achat

Reconduction des aides à l’achat

Faire du vélo un levier pour notre économie
Nous allons accompagner la création d’une véritable filière, qui va de l’assemblage au recyclage, en passant par la réparation et les services. 2,7 millions de vélos ont été vendus en 2021 en France, c’est de loin le moyen de transport le plus vendu ; 800 000 assemblés en France : nous voulons porter ce chiffre à 1 million par an.

Rendre le vélo accessible à toutes et tous, dès le plus jeune âge
Le Savoir rouler à vélo, dont l’objectif est d’inscrire le vélo comme savoir fondamental pour les élèves du primaire, a permis de former 160 000 enfants depuis sa mise en place ; nous voulons porter ce chiffre à l’intégralité d’une classe d’âge, soit plus de 800 000 enfants chaque année.

Les mesures du plan vélo depuis 2018

Le fonds mobilités actives
Depuis 2018, 410 millions d’euros ont été investis afin de soutenir, accélérer et amplifier les projets de création d’axes cyclables au sein des collectivités.

Le Savoir rouler à vélo
Programme multi partenarial permettant à tous les enfants entrant au collège de maîtriser la pratique du vélo en autonomie dans les conditions réelles de circulation.

Le marquage obligatoire des vélos
Un identifiant apparent sur le cadre des vélos vendus neufs ou d’occasion est obligatoire afin de mieux lutter contre le vol, un des principaux freins au développement du vélo.

Des investissements dans les infrastructures

Au cours de ces quatre dernières années, 22 000 kilomètres d’aménagements cyclables ont été créés, dont 16 000 de pistes cyclables et voies vertes sur l’ensemble du territoire, soit une augmentation de 40 % depuis fin 2017.

En Seine-Maritime, zoom sur le développement des aménagements cyclables sécurisés (en km)

4 ans après, les résultats sont là

➜ Des aides ont été mises en place pour l’achat et la réparation de vélos, grâce aux­ quelles le vélo est le moyen de transport le plus vendu, 2,7 millions en 2021.

➜ 14 000 km de pistes cyclables ont été construits et on compte 40% d’infrastructures cyclables en plus par rapport à fin 2017.

➜ La fréquentation des itinéraires vélos a augmenté de 33% par rapport à 2019.

➜ 160 000 enfants en primaire ont été formés au Savoir rouler à vélo.

➜ Près de 4 millions de vélos ont été inscrits dans le nouveau registre national d’imma­ triculation, permettant de lutter efficacement contre le recel et le vol.

Lire d'autres articles

Commencez à saisir votre recherche ci-dessus et pressez Entrée pour rechercher. ESC pour annuler.

Retour en haut