Mon rôle de député

Le rôle du député est important pour la nation, il participe à l’expression de la volonté générale. Les députés sont également chargés de se faire l’écho des préoccupations propres à leurs territoires. Mais en quoi consiste réellement le rôle du député ?

Les députés sont désignés pour cinq ans, nous sommes élus au suffrage universel direct, selon la règle du scrutin majoritaire uninominal à deux tours.

Élu pour représenter la Nation, le député participe à l’exercice de la souveraineté nationale. Il vote la loi et contrôle l’action du Gouvernement.

Le vote de la loi

À l’assemblée nationale, le député appartient obligatoirement à l’une des huit commissions permanentes dont la fonction principale est de préparer le débat qui aura lieu en séance publique et qui aboutira au vote de la loi. En commission, puis en séance publique, il peut proposer, par amendement, des modifications au texte examiné et prendre la parole. Les amendements sont déposés par les députés à titre individuel ou collectif, par les rapporteurs des projets de loi au nom des commissions qui les désignent et par le Gouvernement. À côté des projets de loi déposés par le Gouvernement, chaque député à titre individuel ou dans le cadre du Groupe politique auquel il a décidé d’appartenir, peut déposer des propositions de loi. Parfois examinées en séance publique et éventuellement adoptées au même titre que les projets de loi, ces propositions constituent souvent le moyen d’appeler l’attention sur un problème précis ou sur la nécessité de réformer les textes législatifs en vigueur.

Le contrôle de l’action du Gouvernement

Pour contrôler l’action du gouvernement, plusieurs outils sont à sa dispositions, les questions orales ou écrites mais également des commissions d’enquêtes. Il peut encore à des missions d’information créées par l’Assemblée.

Les questions permettent aux députés d’interroger directement les ministres, soit oralement (questions au gouvernement, questions orales sans débat,) soit par écrit. Les réponses sont publiées au Journal officiel. Les communications du Gouvernement sont l’occasion pour eux de s’informer et de critiquer un point particulier de la politique d’un ministre.
Les commissions permanentes constituent souvent des missions d’information, composées de plusieurs députés, sur un thème précis : prix de l’eau, revenu minimum d’insertion, service national, etc. Un député peut être chargé d’établir un rapport d’information sur un sujet déterminé. Les députés peuvent en outre appartenir à une commission d’enquête sur la gestion d’un service public ou pour chargée de recueillir des informations sur des faits déterminés.

 

Les députés La République en Marche ! souhaite également innover dans le travail législatif, pour cela nous avons créé le Lab. Le laboratoire d’innovations politiques est destiné à expérimenter dans la fabrication de la loi, il permet d’être plus collaboratif, innovant et démocratique. Nous avons donc mis en place une plateforme de consultation, des ateliers en comité réduit et des formations innovantes pour avoir un lien plus direct avec les citoyens.

En pratique, le travail législatif à l’Assemblée s’étend entre trois et quatre jours par semaine (le mardi, mercredi et jeudi étant des jours de séance). La présence aux réunions de la commission dont le député est membre est obligatoire. Les députés doivent tenir compte de ces contraintes pour organiser leur présence en circonscription, pour ma part je suis en circonscription le lundi et le vendredi ainsi que les weekends.

Mon travail en circonscription

En circonscription, le député participe aux manifestations officielles, il reçoit également ses administrés en permanence pour répondre à toutes les questions relatives à la législation et aux problèmes administratifs.

En tant que député La République en Marche !, je souhaite établir une politique innovante qui place le citoyen au cœur de l’action. Pour cela, je réalise des ateliers citoyens et des tables rondes avec les acteurs de ma circonscription pour faire remonter du terrain des contributions aux projets de loi à venir. Je fais également des réunions publiques pour faire un point sur l’actualité parlementaire et pour répondre aux questions des administrés.

Le député peut être un relai des acteurs socio-professionnels, des entreprises, des fédérations, mais aussi des particuliers et des associations de sa circonscription auprès des services de l’Etat. Dans son rôle de porte-parole de sa circonscription, le député peut intervenir auprès des pouvoirs publics pour réclamer la mise en place de certaines politiques, notamment économiques, sociales, culturelles ou autres de sa circonscription.

Damien ADAM, député de Seine-Maritime