Contournement Est nous agissons pour qu’il se fasse enfin !

De nombreux parlementaires seino-marins se sont mobilisés durant des années pour défendre le projet de Contournement Est de Rouen.

Aujourd’hui, nous, Damien ADAM, Annie VIDAL et Sira SYLLA, Députés de Seine-Maritime et Catherine MORIN-DESAILLY, Sénatrice de la Seine-Maritime, parlementaires de la Métropole rouennaise, félicitons l’engagement politique et les efforts financiers consentis par la Région Normandie, le Département de la Seine-Maritime et la Métropole Rouen Normandie, respectivement de 157 millions d’euros, de 66 millions d’euros et de 22 millions d’euros, dans le projet de Contournement Est de Rouen, infrastructure majeure de l’attractivité de la Normandie et tout particulièrement de la Métropole.

Nous saluons le fait que des projets structurants pour le territoire puissent créer des ponts qui vont au-delà des clivages politiques dans l’intérêt de la Métropole rouennaise, du Département, de la Région Normandie et de la lutte contre la pollution en milieu urbain.

A ce jour, Rouen reste la seule agglomération française ne disposant pas d’une couronne routière. La concrétisation du projet de liaison A28 / A13 doit donc figurer parmi nos priorités. En effet, ce projet autoroutier de deux fois deux voies est indispensable tant le besoin est grand de désengorger les axes majeurs de circulations, aujourd’hui saturés, convergeant vers Rouen depuis les plateaux Est et depuis l’agglomération Seine-Eure. Cette infrastructure nous semble également nécessaire à la poursuite du développement économique de l’ensemble de la vallée de la Seine et notamment des zones logistiques et portuaires. Enfin, elle connectera la Normandie au reste de l’Europe.

Nous rappelons que suite à la concertation de l’ensemble des acteurs concernés dans le cadre d’une enquête publique, le projet a reçu un avis favorable en vue d’une déclaration d’utilité publique. Cette procédure, qui doit être signée par le Gouvernement avant la date butoir du 11 janvier 2018, est nécessaire pour commencer les travaux.

Le projet de Contournement Est de Rouen, dont on parle depuis quarante-cinq ans, a trop attendu. Aussi, avec force et conviction, nous serons très attentifs à l’évolution de ce dossier et veillerons à ce que l’Etat reconnaisse l’utilité publique de cette infrastructure et maintienne son engagement financier, malgré les contraintes budgétaires qui remettent en cause certains investissements. Afin de soutenir les élus locaux, les collectivités et les acteurs économiques dans ce projet, nous prendrons, dans les prochaines semaines, attache du Premier ministre, Edouard PHILIPPE : l’occasion pour nous d’affirmer et de réaffirmer notre soutien à ce projet.

Damien ADAM

Député de Seine-Maritime

Catherine MORIN-DESAILLY

Sénatrice de la Seine-Maritime
Conseillère régionale de Normandie

Annie VIDAL

Députée de Seine-Maritime

Sira SYLLA

Députée de Seine-Maritime