Depuis début avril, une grève touche la SNCF et ses 4,5 millions de passagers quotidiens. Celle-ci est la conséquence d’un projet de loi actuellement en cours d’étude au parlement et dont j’ai été nommé rapporteur pour avis.

Beaucoup de choses sont dites sur cette réforme avec parfois des erreurs. Afin de vous faire un avis sur cette réforme, comprendre pourquoi nous la faisons, je vous propose une réunion publique pour présenter la réforme pour un nouveau pacte ferroviaire. Ce sera aussi l’occasion de répondre à vos questions sur le sujet.

Damien ADAM, député de Seine-Maritime

Report de ma réunion publique consacrée à la SNCF

Durant ma campagne législative, je me suis engagé à venir régulièrement à la rencontre des citoyens afin d’expliquer le travail que je mène à Paris et en circonscription. C’est ce que je m’emploie chaque jour à faire, notamment chaque samedi matin lors de mes permanences à Rouen, à Mont-Saint-Aignan et Déville-lès-Rouen. C’est également ce que j’avais fait à l’automne dernier à l’occasion d’une réunion publique consacrée aux ordonnances réformant le dialogue social et au budget 2018 ou sur les marchés à différentes reprises.

Rapporteur pour avis sur le projet de loi de réforme du secteur ferroviaire, j’avais prévu une réunion publique ce jeudi 19 avril afin d’expliquer cette réforme qui suscitent beaucoup de questions et disons-le certaines peurs.

Malheureusement, je suis contraint aujourd’hui de reporter cette réunion. En effet, certains n’ont pas la même conception de la démocratie et du débat public que moi. Cible de plusieurs messages de menaces caractérisées de personnes voulant empêcher cette réunion pédagogique, j’ai été alerté par la Préfecture et par la Police nationale sur les risques que constituait le maintien de cette réunion. Je le regrette profondément et condamne les agissements de ceux qui cherchent à faire taire ceux qui ne pensent pas comme eux.

Cette réunion publique d’information aura donc lieu le mercredi 25 avril à 19h à la salle Micheline-Ostermeyer (11 avenue Pasteur – Rouen). En espérant que le climat entourant ce moment démocratique soit plus serein. Quoi qu’il arrive, des mesures de sécurité spécifiques seront prises pour permettre à cette réunion d’avoir lieu dans les meilleures conditions.