Avec 1 600 décisions d’investissements internationaux, 2021 est une année record pour l’attractivité française.

Photo by Ludovic MARIN / POOL / AFP

​​Le bilan 2021 de l’investissement international créateur d’emplois, paru hier, témoigne d’une année record pour l’attractivité de la France.

En 2021, 1 607 projets d’investissement ont été recensés, soit une hausse de 32 % par rapport à l’année 2020 et surtout , et surtout supérieur aux 1 468 projets accueillis en 2019, niveau de référence déjà record. En effet, en 2016, un an avant notre arrivée au gouvernement, la France attirait à peine plus de 1 100 investissements étrangers. 

Le niveau atteint est historique, la France n’a jamais été aussi attractive qu’en 2021. En moyenne, 31 décisions d’investissement ont été recensées par semaine l’année dernière en France. Ces projets ont d’ailleurs permis la création ou le maintien de 45 008 emplois, soit une augmentation de 30 % par rapport à 2020. 

➜ Les décisions de nouvelles implantations sont majoritaires en France : 51 % des projets correspondent à des créations, signe de la confiance des investisseurs dans l’environnement d’affaires et les perspectives économiques de la France. 

➜ Les extensions, signe de la confiance renouvelée des entreprises étrangères ayant déjà investi en France, représentent 44% des projets et près de la moitié des emplois. Ces extensions concernent principalement des sites industriels.

La réindustrialisation de la France est une réalité

460 projets industriels d’origine étrangère ont été recensés en France en 2021, soit une augmentation de 49 %, un niveau record. 

➜ Ces projets ont permis de créer ou de maintenir plus de 15 000 emplois en France. 

➜ Les projets industriels représentent 29 % des projets internationaux en France et 34 % des emplois associés

83% de ces décisions sont des extensions

Ces résultats démontrent que le processus de réindustrialisation de l’économie française, engagée depuis plusieurs années, s’accélère en 2021 et que, loin d’avoir été entamée, la confiance accordée par les investisseurs internationaux sort renforcée de la crise sanitaire.

Des projets d’investissement international qui profitent à l’ensemble du territoire. 

Les entreprises sous contrôle étranger sont présentes et créent de l’emploi dans l’ensemble des régions de France. L’attractivité économique de la France s’exprime à la fois au sein de grandes métropoles régionales, mais aussi dans les agglomérations de taille plus modeste puisque 43 % des investissements en 2021 se localisent dans des agglomérations de moins de 200 000 habitants.

En 2021, le partenariat entre Business France et les Agences régionales de développement économique (ARD) s’est traduit par la diffusion aux régions françaises de plus de 1900 projets, la remise aux investisseurs étrangers de plus de 1200 offres territoriales d’implantation et l’organisation conjointe de plus de 110 opérations de promotion des territoires à l’étranger.

L’attractivité française fût l’un des axes majeurs de notre politique économique depuis le début du quinquennat et nous n’avons pas déviés pendant la pandémie : la baisse de l’impôt sur les sociétés a été maintenue, la réduction des impôts de production à hauteur de 10 milliards d’euros par an a été ajoutée. Par ailleurs, la France profite de ses atouts structurels : la qualité de ses infrastructures, le bon niveau de formation de sa population et la taille du marché français.

Lire d'autres articles

Commencez à saisir votre recherche ci-dessus et pressez Entrée pour rechercher. ESC pour annuler.

Retour en haut