Covid-19 : les mesures sont renforcées pour accompagner les français plus précaires et les jeunes dans cette crise

En complément des dispositifs déjà mis en place dans le cadre de la crise sanitaire pour éviter le chômage et une pauvreté plus importante, le Gouvernement a détaillé ce matin de nouvelles mesures à destination des jeunes et des plus précaires, fragilisés par la pandémie de la Covid 19. 

➔  Un revenu mensuel minimal

Une aide exceptionnelle est mise en place sous la forme d’une garantie de revenu minimum de 900 euros par mois sur la période novembre, décembre, janvier et février. Elle s’adresse  aux travailleurs saisonniers, aux intermittents, aux extras de la restauration ou de l’événementiel, aux intérimaires… tous ces Français qui travaillent beaucoup, enchaînant contrats courts et périodes de chômage. Pourront en bénéficier ceux qui ont travaillé plus de 60 % du temps en 2019 et n’ont pas pu travailler suffisamment en 2020. Au total,  400 000 personnes, dont 70 000 jeunes sont concernées par ce revenu minimal.

➔ Doublement des bénéficiaires de la Garantie jeune, l’équivalent du RSA pour les moins de 26 ans

La Garantie jeunes est destinée aux jeunes de 16 ans à 25 ans en situation de précarité qui ne sont ni en emploi, ni en formation, ni en étude. Les jeunes sont accompagnés pour favoriser leur insertion dans l’emploi. Le nombre de jeunes bénéficiaires de ce dispositif est étendu à 200 000 bénéficiaires.  Cette mesure s’inscrit dans le plan “1 jeune 1 solution”.

➔ Un soutien financier sur mesure jusqu’à 500 euros par mois

Les jeunes diplômés qui rencontrent des difficultés à trouver leur premier emploi du fait de la crise seront accompagnés via un dispositif spécifique. Il conjugue un accompagnement soit par l’Apec (Agence pour l’emploi des cadres) soit par Pôle emploi et le versement d’une allocation jusqu’à 500 euros par mois.

➔ Doublement du budget des CROUS

Pour venir en soutien des décrocheurs via le CROUS, le gouvernement double les aides d’urgence versées par les CROUS pour se loger et se nourrir. 45 000 bénéficiaires sont concernés. Par ailleurs, 20 000 contrats étudiants sont créés. 

➔ Extension des droits au chômage

Pour la durée du confinement, les droits au chômage sont prolongés pour les demandeurs d’emploi qui arrivent en fin de droits en novembre et décembre

➔ Une prime exceptionnelle versée cette semaine

Une aide de 150 euros est versée aux 560 000 jeunes de moins de 25 ans, non-étudiants, qui touchent les allocations logement et aux 740 000 étudiants boursiers de l’enseignement supérieur. L’aide est versée automatiquement à la fin du mois de novembre.

Lire d'autres articles

Begin typing your search term above and press enter to search. Press ESC to cancel.

Retour en haut