Lubrizol : une mission d’information pour faire toute la lumière

Il y a désormais deux semaines, notre territoire a été touché en plein coeur par l’incendie de l’usine Lubrizol. Nous nous sommes réveillés avec cet immense panache de fumée qui a soulevé énormément d’inquiétude et d’incompréhension.

Parce qu’un incendie sur un site Seveso ne devrait pas arriver et parce que nous avons tous pu constater des dysfonctionnements sur la gestion de cette crise et l’information à la population, l’Assemblée nationale a décidé de mettre en place une mission d’information pour analyser tout ce qui a pu se passer et faire toute la lumière sur la situation.

Député de Rouen où est présent l’usine et vivant moi-même sous le lieu de passage du panache de fumée, j’ai souhaité m’impliquer pleinement dans cette mission pour relayer ce que j’ai pu entendre des citoyens de Rouen et de la Seine-Maritime. Les députés de cette mission, dont de nombreux Seinomarins, ont souhaité à l’unanimité que j’en devienne rapporteur.

La mission d’information est un outil qui permet aux députés de travailler sur des sujets sensibles ou d’actualité, de manière transpartisane et transparente, afin de répondre aux questions précises que se posent les Français. Ainsi, cette mission sera présidée par un membre de l’opposition (le député Christophe Bouillon) tandis que l’ensemble des groupes de l’Assemblée nationale est représenté en son sein. 

La mission permet de mener des auditions et des déplacements sur le terrain à l’issue desquels le rapporteur émet des propositions. Celles-ci peuvent donner lieu à des modifications de la loi ou à la rédaction de décrets pour corriger des défaillances qui auraient été identifiées et assurer ainsi la protection de nos concitoyens.

Le rapporteur a la charge de mener les travaux de la mission, de rassembler les informations, de proposer les auditions et, in fine, des solutions. Il est la cheville ouvrière de la mission d’information et permet le bon déroulement du travail des parlementaires.

Les objectifs de cette mission d’information liée à l’incendie de Lubrizol sont de plusieurs ordres : 

  • Définir les conséquences de l’incendie sur la santé, l’environnement et l’économie du territoire à long terme ;
  • Évaluer la réglementation des sites Seveso et des sites industriels adjacents et leur respect par les acteurs ; 
  • Réfléchir à la définition d’une politique de « culture du risque » ;
  • Penser la modernisation des moyens d’informations de la population en cas d’incident industriel pour que chacun puisse savoir ce qu’il se passe.

Ces points sont ceux sur lesquels les Rouennaises et les Rouennais ont eu le plus à coeur de me poser légitimement des questions, et c’est avec envie et humilité que je mènerai cette mission pour que toute la vérité soit faite. Ces objectifs pourront être amenés à évoluer pour tenir compte des auditions menées ou de l’évolution des enquêtes judiciaires et administratives.

Vous pouvez évidemment me faire part de tout sujet qui vous paraîtrait pertinent dans le cadre de cette mission en m’envoyant un mail à damien.adam@assemblee-nationale.fr

Lire d'autres articles

Begin typing your search term above and press enter to search. Press ESC to cancel.

Retour en haut