Une consigne pour mieux recycler le plastique et le métal ? Je dis oui !

A l’occasion de son discours de politique générale, le 12 juin dernier, le Premier ministre s’est engagé à ce que la France recycle 100 % des plastiques utilisés. C’est un objectif puissant et audacieux, puisque cela revient à dire que nous n’introduirons plus de plastique nouveau dans notre circuit productif. Pour cela, il faut améliorer notre capacité à récupérer le plastique car aujourd’hui seules 55 % des bouteilles en plastique sont recyclées dans notre pays.

C’est pourquoi le Gouvernement a lancé aujourd’hui un comité de pilotage afin de réfléchir à la mise en place dans les prochains mois d’un système de consigne pour les bouteilles en plastique et les canettes en acier. C’est un sujet sur lequel la Majorité travaille depuis le début du quinquennat et qui a fait l’objet de plusieurs remontées lors du Grand débat national, notamment à Rouen à l’occasion des ateliers que j’ai organisés.

Brune Poirson, Secrétaire d’État auprès du ministre de la Transition écologique et solidaire

Une consigne qu’est-ce que c’est ? Concrètement, il s’agit, comme auparavant avec les bouteilles en verre, de payer une caution au moment de l’achat de ces deux produits qui sera rendue au consommateur s’il ramène l’emballage.

Après un déplacement en Allemagne pour étudier leurs méthodes de recyclage, Brune Poirson, secrétaire d’Etat auprès du Ministre de la Transition écologique et solidaire, a donc installé ce comité de pilotage qui devra rendre ses conclusions pour la rentrée, moment où l’étude du projet de loi de lutte contre le gaspillage débutera à l’Assemblée nationale. Les questions auxquelles il devra répondre sont nombreuses : où rapporter sa bouteille, en magasin ou dans une borne dans l’espace public ? Qui installerait ces bornes ? Qui se chargera de collecter l’ensemble des cautions ? Doit-on ajouter les bouteilles en verre dans ce système de consigne (85 % du verre est recyclé aujourd’hui en France, tous emballages confondus, contre 26 % du plastique) ?

C’est une initiative que je soutiens pleinement et je déposerai des amendements en septembre prochain permettant d’améliorer nos capacités de recyclage.

La consigne, j’y crois et elle arrive !

Damien Adam

Député de Seine-Maritime

Lire d'autres articles

Begin typing your search term above and press enter to search. Press ESC to cancel.

Retour en haut