Vous avez moins de 26 ans, sans emploi, formation ou étude et prêts à vous engager pour votre réinsertion ? Nous lançons pour vous le Contrat Engagement Jeune

Ce matin, le président de la République a annoncé la mise en place du Contrat d’Engagement Jeune, conformément à l’annonce faite le 12 juillet dernier dans sa dernière allocution à la nation. 

Le Contrat d’Engagement Jeune va proposer aux jeunes de 16 à 25 ans, sans formation ni étude ni emploi un programme d’accompagnement intensif vers l’emploi et la formation avec une allocation allant jusqu’à 500 euros par mois à condition de respecter des obligations de suivi régulier.

Ce nouveau dispositif, qui concernera environ 500 000 jeunes, s’inscrit dans la continuité du plan 1 jeune 1 solution, qui a permis à ce jour à 3 millions de jeunes de trouver une formation, un stage ou un emploi.  

Pour qui ?

Le Contrat d’Engagement Jeune s’adresse à tous les jeunes de moins de 26 ans qui sont durablement sans emploi, ni formation, souvent par manque de ressources financières, sociales et familiales et qui souhaitent s’engager activement dans un parcours vers l’emploi.

Sur 1 million de jeunes sans emploi, ni formation, ni en études (NEETs) que compte la France aujourd’hui, environ 500 000 le sont durablement et ne sont pas en mesure de trouver seuls un emploi, bien qu’ils veuillent travailler. C’est à eux que s’adresse ce contrat.

Comment ça marche ?

Un programme intensif d’accompagnement de 15 à 20 heures par semaine minimum, avec une mise en activité systématique et régulière du premier au dernier jour, pendant une période jusqu’à 12 mois (et jusqu’à 18 mois sous conditions). Plusieurs solutions peuvent être proposées pendant le parcours parcours :

  • Des préparations pour entrer en formation (ex. : prépas apprentissage, prépa compétences) ;
  • Une formation qualifiante ou préqualifiante ;
  • Un service civique ;
  • Stages ou immersions en entreprise ;
  • Une alternance.

Un référent unique tout au long du parcours du jeune : chaque jeune sera accompagné par un conseiller de la Mission Locale ou de Pôle emploi qui restera son référent tout au long de son parcours, jusqu’à ce qu’il soit durablement inséré professionnellement.

Une allocation pouvant aller jusqu’à 500 euros par mois pour ceux qui en ont besoin, c’est-à-dire des jeunes sans ressources qui ne sont pas en mesure de suivre un accompagnement exigeant tout en subvenant à leurs besoins.

Une appli pour mettre le jeune au centre de l’accompagnement, faciliter les échanges avec son référent et suivre son parcours. Cette appli doit permettre au jeune d’être plus autonome. Parmi les fonctionnalités : un accès à un espace personnalisé, un espace de messagerie avec son conseiller référent, un agenda partagé, un accès au contrat d’engagement et au suivi d’accompagnement, une estimation du montant de son allocation, un accès facilité à des offres d’alternance, de stage et d’emplois et à un grand nombre d’aides (mobilité, hébergement, mentorat, etc.).

Quelles différences avec la Garantie Jeunes ?

Le Contrat d’Engagement Jeune s’inspire de la Garantie Jeunes qui a fait ses preuves, mais va encore plus loin dans l’accompagnement des jeunes.

D’une durée minimale de 9 mois, la Garantie jeunes propose une allocation jusqu’à 500 euros par mois et un accompagnement pendant les 6 premières semaines.

Le Contrat d’Engagement Jeune, qui pourra durer de 6 à 12 mois, proposera lui un accompagnement intensif de bout en bout, en s’appuyant sur tous les dispositifs du plan « 1 jeune, 1 solution  et davantage d’immersions en entreprise (mise en situation en milieu professionnel, missions d’intérim, stages…). 

Lire d'autres articles

Begin typing your search term above and press enter to search. Press ESC to cancel.

Retour en haut