Assurance emprunteur : nous avons voté un texte de progrès et de justice

Hier à l’Assemblée nationale, nous avons adopté définitivement et à l’unanimité, la proposition de loi pour un accès plus juste, plus simple et plus transparent au marché de l’assurance emprunteur.

Quelle fierté de voir aboutir cette proposition de loi porteuse d’avancées majeures pour les Françaises et les Français. Elle permet d’améliorer concrètement leur quotidien et représente pour nombre d’entre eux, un texte d’espoir qui était attendu depuis trop longtemps. Voilà des années que le Parlement Français évoque régulièrement le sujet de l’assurance emprunteur et du droit à l’oubli sans aller jusqu’à prendre les mesures nécessaires. Nous l’avons fait.

👉 Nous ouvrons la possibilité à tous les assurés de résilier leur assurance de prêt immobilier à tout moment. Tout en simplifiant le changement d’assurance emprunteur, cette mesure permettra de jouer sur la baisse des tarifs (avec un gain estimé entre 5000 et 15000 euros pour la renégociation d’un contrat).

👉 Nous abaissons le droit à l’oubli de 10 à 5 ans pour les malades de cancer et d’hépatite C. C’était un engagement du Président de la République Emmanuel Macron. Nous mettons ainsi fin à cette injustice pour tous ces malades et leur redonnons espoir en leur permettant d’accéder à la propriété.

👉 Nous supprimons les questionnaires médicaux pour les emprunts de moins de 200 000 euros dont la dernière échéance intervient avant les 60 ans de l’assuré. C’est une avancée historique pour toutes les personnes ayant eu un problème de santé qui pourront ainsi s’assurer sans surprime.

Lire d'autres articles

Begin typing your search term above and press enter to search. Press ESC to cancel.

Retour en haut