Publié le

Edouard Philippe annonce le calendrier des réformes pour le 1er semestre 2020

A l’issu d’un séminaire gouvernemental, le Premier ministre Edouard Philippe a détaillé le calendrier des réformes pour les six prochains mois. Comme celui-ci a tenu à le rappeler, l’action du Gouvernement et de la majorité ne sera pas dédiée exclusivement à la mise en oeuvre du système universel de retraite au détriment d’autres sujets importants pour nos concitoyens. 

Prise de parole d’Edouard Philippe lors du Séminaire gouvernemental du 15 janvier 2020

Le Journal du Dimanche a résumé les annonces d’Edouard Philippe que vous pouvez retrouver ci-dessous : 

Janvier

  • Projet de réforme des retraites présenté le 24 janvier en Conseil des ministres, examiné à partir du 17 février par l’Assemblée nationale.

Février

  • Programmation pluriannuelle de l’énergie et présentation de la stratégie nationale bas carbone (feuille de route pour mener la transition écologique et solidaire de la France vers la neutralité carbone en 2050) ;
  • Conseil de défense écologique mi-février dédié à deux sujets: l’exemplarité de l’Etat (véhicules électriques et hybrides et baisse de la consommation d’énergies fossiles) et l’adaptation au changement climatique (résilience des territoires, gestion des canicules, prévention des inondations notamment) ;
  • Arrêt du premier réacteur de la centrale nucléaire de Fessenheim le 22 février (le deuxième suivra en juin) ;
  • Conférence nationale du handicap le 11 février, avec l’ensemble des acteurs pour faire un bilan des actions engagées et identifier les priorités d’ici la fin du quinquennat.

Mars

  • Livre blanc sur la sécurité présenté mi-mars, pour donner lieu à une loi de programmation qui sera présentée avant la fin du 1er semestre ;
  • Plan de lutte contre l’Islam radical et contre les communautarismes présenté d’ici mars par le président de la République.

Avril

  • La convention citoyenne sur l’écologie présente des mesures ambitieuses qui montreront que l’on peut réconcilier transition écologique et soutien populaire ;
  • Présentation de la première stratégie quinquennale de sortie du plastique ;
  • Décret d’application de la loi d’orientation sur les mobilités : mise en place des zones à faibles émissions pour lutter contre la pollution dans les grandes agglomérations ;
  • Etude, avec chaque établissement, des modalités concrètes de reprise de 10 milliards d’euros de dette des hôpitaux ;
  • Réforme de la haute fonction publique fin avril après la remise, dans les prochaines semaines, du rapport Thiriez.

Juin

  • Accueil à Marseille du congrès mondial de la nature qui permettra de préparer les décisions de la COP 15 sur la biodiversité qui aura lieu en décembre en Chine.

Avant la fin du 1er trimestre

  • Travaux sur les 1.000 premiers jours de la vie, pour une politique d’accompagnement des parents et des nouveaux-nés. Mise en place du nouveau service public garantissant le versement des pensions alimentaires ;
  • Plus de 75 territoires auront signé avec l’État un contrat de transition écologique ;
  • Projet de loi de programmation sur l’aide publique au développement présenté en Conseil des ministres, de façon à accompagner les États qui sont soumis à ces pressions démographiques et terroristes ;
  • Projet de loi sur la dépendance après des concertations au 2e trimestre.

Pour le deuxième trimestre

  • Loi de programmation pour la recherche présentée en Conseil des ministres après le dépôt d’un projet au Conseil économique, social et environnemental ;
  • Présentation du pacte productif annoncé par Emmanuel Macron à la sortie du grand débat national et qui vise à poursuivre la transformation économique du pays à l’horizon 2025.

Lire d'autres articles

Begin typing your search term above and press enter to search. Press ESC to cancel.

Retour en haut