France 2030 : tout savoir sur les investissements pour bâtir les innovations françaises du futur 

Photo par Ludovic MARIN / POOL / AFP

En octobre 2021 le Président de la République a présenté un grand plan d’investissement d’avenir baptisé France 2030.  L’idée est de répondre aux grands défis de notre temps, en particulier la transition écologique, à travers un plan d’investissement massif pour faire émerger les futurs champions technologiques de demain et accompagner les transitions de nos secteurs d’excellence : énergie, automobile, aéronautique ou encore espace.

Fruit d’un travail de concertation avec les professionnels des secteurs concernés mais aussi avec des jeunes qui feront la France de 2030, ce plan ambitionne de permettre à la France de retrouver le chemin de son indépendance environnementale, industrielle, technologique, sanitaire et culturelle et de prendre un temps d’avance dans ces secteurs stratégiques.

Ainsi, 50% des crédits de France 2030 sont consacrés à la décarbonation (et 0 dépense défavorable à l’environnement), une attention est portée à l’émergence (50 % du plan est consacré aux acteurs émergents), les investissements ont lieu dans l’innovation ET dans l’industrialisation. Les enveloppes pourront toutes évoluer en fonction des besoins afin de ne pas figer le plan.

Des projets pour mieux comprendre, mieux vivre, mieux produire

Le plan « France 2030 », doté de 34 milliards d’euros déployés sur 5 ans, vise à développer la compétitivité industrielle et les technologies d’avenir. Il se concentre sur 10 volets

L’agriculture et l’alimentation

  • Faire émerger une offre compétitive de protéines de légumineuses en développant les protéines végétales.
  • Soutenir les acteurs de la robotique agricole. 
  • Remplacer ou limiter le recours aux intrants fossiles ou de synthèse (engrais, produits phytopharmaceutiques conventionnels, antibiotiques en élevage) 

➜ La transition écologique et énergétique

  • Soutenir la création de nouveaux réacteurs nucléaires, qu’il s’agisse de fission ou de fusion, qui permettraient de répondre aux enjeux environnementaux actuels et futurs. 
  • Développer le recyclage chimique et mécanique des plastiques.
  • Soutenir le développement d’innovations pour le photovoltaïque, l’éolien flottant ou les réseaux énergétiques, afin de renforcer le positionnement de la France sur les nouvelles technologies de l’énergie les plus prometteuses.
  • Massifier la production des solutions de décarbonation de notre industrie. 

➜ La santé du futur

  • Créer 6 nouveaux Instituts Hospitalo-Universitaires (IHU), futurs pôles d’excellence en matière de recherche, de soin, de prévention, de formation et de transfert de technologies dans le domaine de la santé.
  • Produire 20 biomédicaments contre les cancers, les maladies chroniques dont celles liées à l’âge et de créer les dispositifs médicaux de demain.
  • Réduire la dépendance aux approvisionnements et tirer profit des nombreux acteurs et de l’écosystème de formation français pour en faire un leader européen en bioproduction pharmaceutique. 

➜ L’éducation, la formation, la jeunesse et la culture

  • Faire émerger plus de solutions techniques et de processus verts dans les pratiques de la culture.
  • Répondre aux besoins des entreprises en matière de compétences nouvelles pour les métiers d’avenir.
  • Concevoir et expérimenter de nouvelles formes scolaires qui facilitent les apprentissages pour s’adapter aux besoins des élèves et de la société.

L’innovation des entreprises, de l’industrie et des services

  • Développer le réseau de stations de recharge haute puissance dans tous les territoires afin d’accélérer l’adoption de véhicules électrifiés.
  • Permettre aux startups et PME industrielles de trouver un financement pour construire leur première usine. 
  • Réduire la dépendance aux approvisionnements extra-européens de métaux critiques dans les filières stratégiques, avec un intérêt accru sur les champs industriels, climatiques et environnementaux.

➜ Les technologies numériques 

  • Soutenir le développement de briques technologiques innovantes et critiques en cybersécurité, capables de résister aux attaques des futurs ordinateurs quantiques. 
  • Agir pour le verdissement du numérique. 
  • Développer et sécuriser les réseaux de télécommunication comme la 5G.

Les villes durables et les territoires

  • Construire et promouvoir des solutions permettant de répondre aux défis spécifiques des territoires ultra-marins 
  • Soutenir les innovations permettant de réduire la consommation énergétique du bâtiment et contribuant à décarboner le secteur à travers le chauffage, le rafraichissement, la production d’eau chaude et le traitement de l’air. 

L’enseignement supérieur et la recherche

  • Aider les établissements d’enseignement supérieur et de recherche à accroître leurs ressources pour développer de nouveaux projets.

Le domaine spatial

  • Développement de mini et micro-lanceurs 

La valorisation de la recherche

  • Stimuler la dynamique entrepreneuriale en récompensant les jeunes chercheurs porteurs de projets entrepreneuriaux mobilisant des technologies de rupture.

Vous pouvez d’ailleurs retrouvez la liste des projets en cours et des projets clôturés ici.

Lire d'autres articles

Commencez à saisir votre recherche ci-dessus et pressez Entrée pour rechercher. ESC pour annuler.

Retour en haut