Publié le

La France attractive mais pas la Normandie ?

Si la France est devenue, en 2019, la première destination en Europe des investissements étrangers, et devance pour la première fois, le Royaume-Uni et l’Allemagne, l’attractivité de la région Normandie semble, quant à elle, à la peine. En effet, notre bassin industriel normand semble avoir très peu profité de cette augmentation des investissements et des implantations et extensions d’usines.

Selon un baromètre du cabinet EY du mois de mai 2020, la région Normandie est bonne dernière dans la répartition des investissements étrangers par région en France, en 2019. Elle a ainsi accueilli seulement 3 % des projets en 2019 et occupe la 56e place européenne, sur 239 régions européennes.

En matière de répartition des projets d’investissements manufacturiers étrangers par région, la région Normandie est à peine mieux placée, ayant accueilli seulement 4,5 % des projets, soit une baisse de 18,2 % entre 2018 et 2019.

Si la France est en progression mais que notre région régresse, les explications ne semblent donc pas liées à la politique nationale mais à des raisons spécifiques à notre territoire alors que notre région dispose de beaucoup d’atouts et d’une renommée internationale. 

Devant ce paradoxe, j’ai adressé un courrier au Président de la région Normandie, en date du 3 juin, pour connaître les actions de la région sur ce sujet et que vous pouvez retrouver en pièce jointe. Alors que la crise de la Covid-19 va durement toucher le territoire national dans les prochains mois, il est essentiel de nous retrousser les manches en région Normandie pour retrouver une dynamique positive et que nous agissons pour identifier nos faiblesses et les corriger.

Lire d'autres articles

Begin typing your search term above and press enter to search. Press ESC to cancel.

Retour en haut