L’appel à projets « Quartiers Fertiles » : une initiative ambitieuse pour développer l’agriculture urbaine

Dans le cadre du Nouveau Programme National de Renouvellement Urbain (NPNRU), Julien Denormandie, ministre de l’Agriculture et de l’Alimentation, et Nadia Hai, ministre déléguée chargée de la Ville, ont lancé l’appel à projet « Quartiers fertiles », avec un budget de 34 millions d’euros pour déployer l’agriculture urbaine au cœur des quartiers prioritaires de la ville.  Une initiative rouennaise a été retenue dans le cadre de cet appel à projet : celui de la Ferme des Hauts, qui sera mis en place dans le quartier des Hauts de Rouen.

Les objectifs de l’appel à projet « Quartiers fertiles »

➔ Renforcer la dimension environnementale des quartiers prioritaires.

➔ Renforcer le dynamisme économique des quartiers prioritaires en créant de nouveaux emplois et de nouvelles activités économiques liée à la vente des produits issus de l’agriculture urbaine

➔ Replacer l’humain au cœur de l’urbain en enrichissant la vie de quartier et développer des vecteurs nouveaux et innovants de promotion d’une alimentation saine et équilibrée. 

➔ Augmenter la qualité du paysage, en végétalisant une large partie des quartiers prioritaires concernés.

Comment ça marche ?

Concrètement, pour mettre en œuvre leurs projets, les quartiers sélectionnés, comme les Hauts de Rouen, bénéficieront d’une aide financière pour le financement d’études, de missions d’ingénierie, d’investissements et de dépenses de personnel. Ils profiteront également d’un appui technique et opérationnel, individuel et collectif.

Une troisième phase est attendue dans les prochaines semaines. Elle représente une grande opportunité pour notre département, qui compte près de 30 quartiers prioritaires. Comme les Hauts de Rouen, d’autres quartiers pourraient bénéficier de cet appui financier et technique.

Lire d'autres articles

Begin typing your search term above and press enter to search. Press ESC to cancel.

Retour en haut