Publié le

Le masque devient obligatoire dans les lieux clos

Depuis le déconfinement, l’Etat a mis en place une filière d’approvisionnement en masques grands publics et chirurgicaux. Le port du masque est conseillé dès lors que la distanciation sociale (entre 1 et 2 mètres entre les personnes) ne peut être respectée. Il était même obligatoire dans certains endroits où l’on sait que cette distance ne peut être respectée comme dans les transports. 

Nous savons depuis le début de l’épidémie de la COVID-19 que le virus peut se transmettre à travers des postillons lors de discussions entre deux personnes très proches physiquement, d’où le port du masque à moins de 1 à 2 mètres. Nous savons aussi qu’il peut s’attraper par les mains en touchant une surface contaminée d’où la recommandation du lavage régulier des mains.

Aujourd’hui, les scientifiques alertent sur la possibilité que le virus se transmette simplement par respiration de l’air dans des endroits clos, notamment dans des lieux mal ventilés. C’est de cette découverte scientifique qu’a germé l’idée d’obliger le port du masque dans l’ensemble des lieux clos. Cette obligation, recommandée par le President de la République dès le 14 juillet dernier, rentre légalement en application aujourd’hui même si, fort heureusement pour la plupart d’entre nous, nous n’avons pas attendu la publication d’un décret pour mettre à jour nos comportements. 

Liste des lieux où le port du masque est obligatoire (ministère de la Santé et des Solidarités)

La liste des lieux concernés par cette obligation a été synthétisée dans une image par le ministère de la Santé et des Solidarités. En cas de non respect de cette obligation, une amende de 135 € pourra être appliquée. Le plus important, c’est surtout que le respect de toutes les recommandations – y compris le respect des gestes barrières et de la distanciation sociale – sont les seules possibilités que nous avons en l’absence de vaccin ou de traitement pour éviter une reprise forte de l’épidémie et éventuellement un reconfinement. Ce sont donc des vies que nous pouvons sauver en adoptant les bons gestes et aussi des emplois et des entreprises en évitant d’aggraver la situation économique qui est déjà fragile. 

Nous gagnerons ensemble contre ce virus alors continuons de nous serrer les coudes et d’appliquer les bons gestes. Même si ce n’est pas naturel et que ce n’est pas agréable de porter le masque notamment quand il fait chaud, c’est à ce prix que nous préserverons notre liberté, notre santé et notre économie.

Lire d'autres articles

Begin typing your search term above and press enter to search. Press ESC to cancel.

Retour en haut