Le Plan de Relance en Seine-Maritime : où en est-on ?

Sur ses trois volets “écologie, compétitivité et cohésion”, le plan de relance se déploie depuis septembre 2020 sur l’ensemble du pays avec 10 milliards d’euros engagés dès l’an dernier. En 2021, nous accélérons sa mise en œuvre avec près de 16 milliards d’euros qui sont désormais engagés à la fin février.

Les premiers résultats en Seine-Maritime

La Seine-Maritime bénéficie d’ores et déjà pleinement des mesures de France Relance

Volet écologie

France Relance ce sont 37 millions d’euros mobilisés pour la rénovation des bâtiments de l’État (78 projets lauréats), pour un meilleur confort des agents et des usagers : 

➔ Les locaux de l’Hôtel de Police de Rouen bénéficieront d’une réfection énergétique globale, 

➔ Renforcement de l’isolation dans des combles et réfection de la toiture du commissariat de police de Fécamp

➔ Réfection et isolation des toitures de l’université du Havre

➔ Rénovation thermique des bâtiments de l’INSA Rouen Normandie, à Saint-Étienne du Rouvray

➔ Les centres des finances publiques à Grand Quevilly, Bolbec et Dieppe bénéficieront également de cette mesure.

France Relance a accompagné les Seinomarins dans le verdissement de leur véhicule automobile : 5695 primes à la conversion ou bonus écologiques accordés depuis juillet 2020. 

En 2020, ce sont 2 675 particuliers qui se sont saisis de MaPrimeRénov’ pour réduire l’empreinte carbone de leur logement. 

Volet Compétitivité des entreprises

France Relance c’est un soutien à l’industrie seinomarine. 

15 entreprises du département ont bénéficié de 17,1 millions d’euros pour réaliser 601 millions d’euros d’investissement :

➔ 6 entreprises via le dispositif « Territoires d’industries » dont Siemens Gamesa au Havre (création d’un écosystème industriel éolien en mer), Verescence au Treport (entreprise de verrerie) et Oril Industrie à Bolbec (industrie pharmaceutique).

➔ 4 entreprises seinomarines ont bénéficié des fonds pour la modernisation du secteur automobile. Ce sont par exemple Veoneer à Saint-Etienne du Rouvray (voiture autonome et systèmes de sécurité actif, modernisation de la chaîne de production) et Fremach à Dieppe (modernisation des outils de production).

➔ 3 entreprises ont bénéficié des fonds modernisation et diversification de la filière aéronautique, dont les Ressorts Masselin au Petit Quevilly (groupe familial, modernisation et numérisation de son outil de production).

➔ France Relance renforce la compétitivité du territoire avec une baisse des impôts de production de 246 millions d’euros pour 11 042 entreprises du département. 

➔ France Relance accompagne les entreprises de la Seine-Maritime à l’export. 

Il ne faut pas abandonner notre lien à l’international. 

➔ 18 entreprises ont bénéficié des « chèques export » et chèques VIE de France Relance pour les encourager, malgré le contexte sanitaire, à continuer à prospecter à l’international. 

France Relance, c’est aussi le souci de maintenir un réseau de services culturels, de préserver notre patrimoine et notamment les monuments historiques : 

➔ La restauration de l’abbatiale Saint-Ouen, à Rouen, dans le cadre de la restauration de monuments historiques appartenant aux communes.

➔ La rénovation de la salle Cabourg de l’Opéra de Rouen Normandie, au titre de l’aide aux spectacles vivants.

➔ L’école nationale supérieure d’architecture (ENSA) de Normandie bénéficiera de 4,4 millions d’euros pour la réhabilitation des Ateliers du Parc, qui viendront s’ajouter aux crédits obtenus au titre de la réhabilitation thermique des bâtiments.

Volet Cohésion 

France Relance, c’est donner des perspectives aux jeunes seinomarins avec le plan « 1 jeune, 1 solution » : 

➔ 3 578 demandes d’aide à l’embauche déposées (au 31/12)

➔ 5 226 contrats bénéficiaires de la prime d’apprentissage (au 23/01) 

➔ 6 759 jeunes entrés en PACEA (au 31/12) 

➔ 201 contrats Parcours Emploi Compétences (au 31/12), 

➔ 143 Contrats Initiatives Emploi (CIE) (au 31/12) 

➔ 18 demandes d’aides en emplois francs + acceptées (au 31/12). 

France Relance c’est aussi l’État aux côtés des communes seinomarines dans leurs projets d’investissement local. 

143 collectivités ont bénéficié de 17 millions d’euros de dotation à l’investissement local avec notamment : 

➔ Des travaux de rénovation énergétique à l’hôtel communautaire de la communauté urbaine LE HAVRE SEINE METROPOLE (990 000 euros).
➔ La création d’un espace public à vocation multiple (chambres hôtes, commerce proximité) pour l’attractivité du territoire de la commune d’ETOUTTEVILLE (520 000 euros).

➔ La construction d’un pôle de santé libéral et ambulatoire pour le territoire de Cany-Barville – phase 1 (CANY BARVILLE) (480 000 euros).

➔ Le déploiement de bornes de recharges électriques (LE HAVRE SEINE METROPOLE) – (310 000 euros).

➔ Le regroupement d’un groupe scolaire avec travaux de performance énergétique (QUICAMPOIX) (350 000 euros).

Suivez le déploiement près de chez vous 

La transparence sur le déploiement du plan de relance a été une priorité dès son lancement. Pour permettre le suivi de sa mise en œuvre par tous, les résultats de France Relance sont publiés chaque mois sur www.planderelance.gouv.fr 

Ce tableau de bord permet d’observer la progression et le déploiement de France Relance pour une quinzaine de mesures emblématiques du plan, les résultats obtenus ou les étapes réalisées pour leur mise en œuvre. 

Il s’accompagne de cartes qui permettent d’observer le déploiement dans chaque département.

Lire d'autres articles

Begin typing your search term above and press enter to search. Press ESC to cancel.

Retour en haut