Non, les ballons d’eau chaude ne seront pas coupés cet hiver

Non, les ballons d’eau chaude ne seront pas coupés cet hiver

À la demande de RTE et des pouvoirs publics, Enedis décalera temporairement, du 15 octobre 2022 au 15 avril 2023, l’enclenchement automatique de la chauffe du ballon d’eau chaude durant la nuit. Cette mesure de sobriété énergétique s’ajoute à l’engagement que chaque Français pourrait prendre afin de baisser sa consommation d’énergie au service de l’intérêt collectif. Il ne s’agit aucunement de coupures d’électricité. Explications.

Aucun impact ni sur le confort, ni sur la facture des personnes concernées

L’enclenchement habituel en heures creuses de 12h à 14h du ballon d’eau chaude, basculera pendant la nuit entre 22h et 8h à partir du 15 octobre pour une période de 6 mois. Cette mesure ne concerne que les citoyens qui ont un contrat heures pleines / heures creuses et un compteur linky et permettra de réduire le pic de consommation entre 12h et 14h dans un contexte de tensions de notre système électrique.

Cette mesure concerne 4,3 millions de Français ayant souscrit un contrat heure pleine heure creuse incluant les heures creuses de 12h à 14h. Elle n’aura pas d’impact ni sur le confort, ni sur la facture des clients concernés, le tarif heure creuse étant maintenu. Si la chauffe n’est plus réalisée automatiquement, l’eau dans le ballon reste chaude et vous permet évidemment de prendre une douche chaude sans souci pendant ce créneau horaire.

Le principe d’heures creuses entre 12h et 14h reste effectif pour les autres usages électriques. Aucune action du client n’est nécessaire. Chacun conserve à tout moment la possibilité de réenclencher, s’il le souhaite, son ballon d’eau chaude de manière manuelle.

Ce dispositif de décalage durant la nuit permet d’économiser l’équivalent de 2,5 GW (soit l’équivalent de la consommation de la ville de Paris).

Lire d'autres articles

Commencez à saisir votre recherche ci-dessus et pressez Entrée pour rechercher. ESC pour annuler.

Retour en haut