Publié le

Plan de lutte contre la pauvreté, le service public de l’insertion avance

J’étais présent aujourd’hui au Havre pour une concertation avec les acteurs de l’insertion (pôle emploi, associations, département, collectivités et misions locales) en vue de l’élaboration du service public de l’insertion.

Le service public de l’insertion annoncé par le Président de la République en septembre 2018 au moment du lancement du plan pauvreté vise à créer une offre globale d’insertion des citoyens les plus éloignés de l’emploi réunissant tous les acteurs de l’insertion et de l’accompagnement vers l’emploi pour réduire la précarité dans notre pays.

Ce service cherche à pallier un constat clair : notre système de protection social ne permet pas aujourd’hui aux plus vulnérables de sortir de leur situation. Nous ne pouvons pas nous satisfaire d’un système où plus de 50 % des bénéficiaires du RSA sont dans ce dispositif depuis plus de 4 ans et où il parfois attendre jusqu’à 6 mois avant qu’on leur propose un parcours de réinsertion. Notre modèle doit se transformer pour mieux accompagner nos concitoyens.

Ce service public de l’insertion – après la phase de concertation qui se termine dans les prochaines semaines – fera l’objet d’un projet de loi mettant en exergue le développement de l’insertion par l’activité économique.

Le projet de loi mettra également en place le revenu universel d’activité que je soutiens pleinement. Ce dernier sera disponible pour les citoyens au plus tard en 2023 et fusionnera les différents dispositifs d’aides et allocations (RSA, allocations, APL etc.) pour plus de simplicité et de lisibilité pour les citoyens, une automaticité pour faciliter l’accès au droit et un accompagnement plus efficace pour réduire concrètement la pauvreté en France.

Damien ADAM – Député de Seine-Maritime

Lire d'autres articles

Begin typing your search term above and press enter to search. Press ESC to cancel.

Retour en haut