Réseau mobile et internet fixe : en 5 ans, nous avons amélioré significativement la couverture pour tous les Français

L’aménagement numérique des territoires est une priorité essentielle pour assurer la cohésion entre nos territoires. Pour se faire, il fallait à la fois déployer notre réseau fibre pour un meilleur raccord des habitations et bureaux tout en mettant fin aux zones blanches pour nos réseaux mobiles. 

Améliorer le réseau mobile : 97,5 % du territoire est désormais couvert en 4G par au moins un opérateur

Pour lutter contre la fracture numérique dans notre pays, le Gouvernement et les 4 opérateurs mobiles sont arrivés en janvier 2018 à un accord historique : le New Deal Mobile. Cet accord prévoit le déploiement par les opérateurs d’antennes 4G dans les zones dites “blanches” avec pour objectif la couverture totale du territoire national, ces zones devaient être équipées en 4G à 75% d’ici fin 2020 et 100% d’ici fin 2022. 

➜ Ainsi, près de 3 600 sites ont été notifiés aux opérateurs pour couvrir les zones blanches et 1 545 pylônes ont été mis en service. 

➜ Fin 2021, 97,5% du territoire est désormais couvert en 4G par au moins un opérateur, divisant les zones blanches par 5 pendant notre mandat. Les 100 % seront atteints à la fin de l’année comme décidé en 2018.

En juillet 2021, nous avons lancé une stratégie nationale de déploiement de la 5G

  • Ce réseau est nettement moins énergivore, et offre de meilleures performances technologiques en termes de débit, de temps de latence et de nombre d’objets pouvant se connecter au réseau. 
  • Son débit est jusqu’à 10 fois supérieur à la 4G, son délai de transmission est divisé par 10. 
  • La 5G bénéficie aussi d’une fiabilité accrue, d’une connexion plus stable (même en mobilité), et d’une capacité à connecter simultanément de très nombreux objets. 
  • Le développement de la 5G permet de contribuer à la compétitivité de l’économie française au profit des territoires et de l’industrie.

Ce plan prévoit le déploiement en bande 3,5 GHz : en décembre 2021, 10 600 sites étaient déjà déployés. Nos objectifs sont fixés : 3 000 nouveaux sites en 2022, 8 000 sites en 2024, et 10 500 d’ici 2025 dont 25 % en zone peu dense ou industrielle. 

Déploiement de la fibre optique : plus de 60 % de foyers raccordés à la fibre !

Nous l’avions promis : les territoires ne doivent pas être à la traîne de la transition numérique. En 5 ans nous avons raccordé 3 fois plus de locaux à la fibre qu’il n’y en avait en 2017. 

Au niveau du réseau fixe, en 5 ans c’est donc : 

20 millions de locaux supplémentaires éligibles à la fibre optique (+ 230 %)

7 millions de locaux supplémentaires éligibles à la fibre optique dans les territoires les moins denses (+ 717 %)

11 millions d’abonnés supplémentaires au très haut débit en France ( + 186 %)

Pour se faire, l’État a investi plus de 3,5 milliards d’euros dans le plan Très Haut Débit (THD). En tête des récents classements européens en matière de déploiement de la fibre optique grâce, la France s’est dotée de 3 fois plus de locaux raccordables à la fibre et de 11 millions d’abonnés supplémentaires au très haut débit au cours de ces 5 dernières années.

Il faut poursuivre ces efforts pour permettre une véritable égalité sur tout le territoire national, notamment dans les territoires les moins denses et les DOM. L’accès à l’internet au très haut débit est une nécessité, à la fois pour le développement de ces territoires et pour le confort de vie. Nous pouvons être fiers de notre bilan pour les Français. 

Lire d'autres articles

Begin typing your search term above and press enter to search. Press ESC to cancel.

Retour en haut