Le vote par correspondance, #JEnPenseQuoi ? Les résultats de la dernière consultation

Il y a 15 jours, le député Damien ADAM proposait sur sa page Facebook un nouvel épisode de son rendez-vous participatif intitulé “#JenPenseQuoi ? ” consacré à la question du vote par correspondance.

À la suite du rapport remis par Jean-Louis Debré au Premier Ministre visant à décaler les élections départementales et régionales de mars à juin 2021, un débat a émergé autour de la mise en place d’un vote par correspondance pour permettre aux citoyens qui ne souhaiteraient pas se déplacer dans un bureau de vote de pouvoir voter en toute sécurité.

Les résultats

Un sujet qui a largement fait réagir puisque la publication a fait l’objet de 528 réactions et plus de 560 commentaires.

Il ressort de cette proposition que les personnes ayant participé sont majoritairement contre l’instauration d’un vote par correspondance lors des élections.

Parmi les arguments avancés pour justifier cette position, reviennent régulièrement “ le risque potentiel de fraude ” ou “ de tricherie ” – le parallèle est souvent fait avec l’élection présidentielle américaine – “ ou encore  “le risque de pression qui pourrait exister sur certains électeurs, très attachés au secret de l’isoloir”. Sont également mis en avant le risque de “l’augmentation du nombre de recours”, sous prétexte de fraude et la “difficulté liée à la vérification de l’identité de l’électeur”. Enfin, un autre argument avancé est celui du délai de l’élection, qui pourrait dépasser une journée.

Pour autant, les personnes en faveur de l’instauration du vote par correspondance l’associent souvent au contexte sanitaire actuel et à la nécessité de limiter nos déplacements. Il s’agit du principal argument avancé par les personnes en faveur de la mesure. Par ailleurs, un possible “meilleur taux de participation” à l’élection est également un argument mis en avant.

Enfin, les discussions des participants ouvrent des perspectives sur d’autres propositions. Il est ainsi intéressant de noter que beaucoup de commentaires mettent en avant l’intérêt de plutôt se concentrer sur le vote obligatoire ou le vote blanc. Il est également régulièrement demandé l’évolution des modalités du vote par procuration, en l’étendant jusqu’à au moins deux personnes.

Lire d'autres articles

Begin typing your search term above and press enter to search. Press ESC to cancel.

Retour en haut